Lifting des cuisses / lifting crural à Perpignan

Lorsqu’il existe un relâchement de la peau au niveau de la face interne des cuisses, une lipoaspiration isolée ne peut suffire, et seule une remise en tension de cette peau est susceptible de corriger ce défaut. Il s’agit du lifting crural ou lifting de la face interne de la cuisse.

Le lifting des cuisses ou lifting crural

Il est l’intervention qui permet de redraper la peau en excès au niveau des cuisses, suite à son relâchement. Il est fréquemment associé à une liposuccion des cuisses.

Le lifting crural

Il est une intervention chirurgicale qui permet de retendre la peau de la face interne des cuisses et d’enlever une partie de la peau excédentaire et/ou abimée.

Le lifting des cuisses

Il est très souvent associé à une liposuccion des cuisses, qui est pratiquée dans un temps opératoire précédent en cas de surcharge graisseuse importante.

 

L’intervention a alors pour but de réaliser l’ablation de l’excédent de peau, de réduire l’infiltration graisseuse sous-jacente, et de bien suspendre la peau en profondeur.

Ces lésions ne justifient pas une prise en charge par l’assurance maladie, à l’exception des séquelles d’obésité (chirurgie bariatrique) qui peuvent, sous certaines conditions, être prises en charge par l’assurance maladie.

Des questions ?

Ces informations sur le lifting de face interne de la cuisse sont données à titre purement informatif.
En effet, en raison de l’évolution des techniques et des spécificités de chaque cas, ces réponses aux questions fréquentes ne sauraient se substituer aux consultations, recommandations et prescriptions délivrées par le Dr Lanfrey à Cabestany.

1

Une lipoaspiration isolée de la face interne de la cuisse peut-elle suffire pour remettre en tension la peau ?

Lorsqu’il existe un relâchement de la peau au niveau de la face interne de la cuisse, une lipoaspiration isolée ne peut suffire. C’est le lifting crural ou le lifting de la face interne de la cuisse qui est susceptible de corriger ce défaut.

2

L’intervention du lifting crural peut-il être pris en charge par l’assurance maladie ?

Ces lésions ne justifient pas une prise en charge par l’assurance maladie, à l’exception des séquelles d’obésité (chirurgie bariatique) qui peuvent sous certaines conditions, être prises en charge par l’assurance maladie.

3

Au bout de combien de temps la sortie pourra intervenir après l’intervention d’un lifting de la face interne de la cuisse ?

La sortie pourra intervenir en règle générale le lendemain ou le surlendemain de l’intervention.

4

Y a-t-il lieu de prévoir un arrêt de travail suite à l’intervention d’un lifting de la face interne de la cuisse ?

Effectivement, il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines, en fonction de la nature de l’activité professionnelle.

5

Au bout de combien de temps peut-on reprendre une activité sportive, post-opératoire d’un lifting crural ?

La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de 6 semaines post-opératoire.

6

Pendant combien de temps ma cicatrice ne doit-elle pas être exposée aux rayons UV et au soleil ?

La cicatrice ne doit pas être exposée au soleil ni aux rayons UV avant 3 mois.